Qu’est-ce que la maladie de Verneuil ?

maladie de Verneuil

L’essentiel de cette actualitĂ© :

🔬 Origine : DĂ©crite par le chirurgien Verneuil en 1854
đŸ€’ SymptĂŽmes : AbcĂšs, nodules douloureux
📍 Zones touchĂ©es : Aisselles, inguinaux, mamelons
🚭 Facteurs aggravants : Tabac, dĂ©sĂ©quilibre hormonal
đŸ‘© DĂ©mographie : FrĂ©quente chez les femmes, post-pubertĂ©
đŸ©ș Diagnostic : Souvent tardif, Ă©vident Ă  un stade avancĂ©
đŸš« Mythes : Ni contagieuse, ni due Ă  un manque d’hygiĂšne
💊 Traitements : LimitĂ©s, antibiotiques, chirurgie
📊 PrĂ©valence : 1 Ă  4% de la population
🛑 ConsĂ©quences : Handicapante au quotidien, risque de cancer faible

Si elle fait partie des maladies orphelines, c’est parce qu’elle est mal connue, peu Ă©tudiĂ©e. Elle touche plus frĂ©quemment les femmes. Dans la plus grande majoritĂ©, elle apparaĂźt aprĂšs la pubertĂ©.

Maladie de Verneuil : un dĂ©faut d’hygiĂšne, elle n’est pas contagieuse

La maladie de Verneuil n’est pas systĂ©matiquement transmise Ă  toutes les gĂ©nĂ©rations. Le tabac est considĂ©rĂ© comme un facteur aggravant. Le traitement par le Lithium pourrait aussi ĂȘtre un facteur dĂ©clenchant de la pathologie. La survenue de la maladie peut s’expliquer par un dĂ©rĂšglement hormonal.

Elle s’accompagne souvent d’acnĂ©. À un stade avancĂ©, le diagnostic est Ă©vident. La maladie Ă©volue par poussĂ©es successives et imprĂ©visibles. S’il existe des formes bĂ©nignes, d’autres peuvent ĂȘtre plus handicapantes. Les traitements restent limitĂ©s. Il faut arrĂȘter de fumer. Des antibiotiques peuvent ĂȘtre prescrits pour stopper la suppuration. Il n’existe pas de mĂ©dicaments pour traiter la maladie. Il n’existe pas de lien avec l’obĂ©sitĂ©, mais un rĂ©gime est conseillĂ©, car cela peut aggraver la situation.

Une maladie de la peau qui peut ĂȘtre handicapante

Cette pathologie provoque des abcĂšs, des modules douloureux. On estime qu’elle atteint entre 1 et 4% de la population, soit une personne pour 300 habitants. Elle apparaĂźt gĂ©nĂ©ralement entre 20 et 30 ans avec une prĂ©dominance fĂ©minine. La maladie de Verneuil est souvent diagnostiquĂ©e tardivement, car elle reste mĂ©connue. Elle peut engendrer de la honte chez les personnes atteintes. La maladie de Verneuil n’est pas contagieuse ni transmissible sexuellement, elle n’est pas due Ă  un manque d’hygiĂšne.

Le risque de cancer existe, mais cela reste exceptionnel. NĂ©anmoins cette maladie s’accompagne de consĂ©quences handicapantes au quotidien sur la mobilitĂ©, au travail, la pratique des loisirs. Le seul traitement reste la chirurgie. On enlĂšve les tissus malades. Une radiothĂ©rapie peut ĂȘtre proposĂ©e dans certains cas.

Commentaires

Pas de commentaires, voulez-vous commencer la discussion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *